Santa Agate / Sainte Agathe

ARROKAk Santa Ageda ttiki antolatuko du Miarritzeko herrian, 2016ko otsailaren 4a eta Santa Ageda haundi, otsailaren 6a.
Arroka célèbrera la Sainte Agathe avec les enfants bascophones, jeudi 4 février 2016 et le samedi 6 février avec les adultes.

Agate III garren mendeko hastapenean bizi izan zen. Noblezia familikoa zen eta Quintien kontsularekin ezkontzea ukatu zuelakotz Zizila ugartean erasotu zuten. Andere gazteak kontsulari hitz eman zion ezkonduko zirela , bainan ez josten ari zen tapizeria bukatua izan baino lehenago.Beraz ,egun osoan egiten zuen lana, gauetan desegiten zuen. Orduan,abileziaz ohartu zelarik gizonak Agate atxilotu zuen . Presondegian hil zen tratu txarrak jaso ondotik : bi titiak moztu zizkioten (leiendak dionez berriz heldu zitzaizkion).Kondatzen da ere Agate heriotzeko mementoan lur ikara izan zela Catanen eta ondoko urtean , urtebetetze egunean, Etna sumendia atzarri zela .Orduz geroztik,Santa Agate suak eta sumendi jalgiteen babesle da. Ostailaren 5ean, bere martirio egunean , ospatua da.Cataneko biztanleek otoitz eta penitenzia egun zonbait ondotik Etna itzaltzen ikusi zuten. Europa osoan ospatua, hazmama guzien patrona da,Sta Lucia bezala. Biak neguburuko besta paganoeri lotzen ahal dira.Garai honetan egunak luzatzen dira, argia berriz ba dago, negu luze eta ilun ondotik naturaren berpiztea da.Ohituraren arabera, jendeen etxeetara eramaiten da argia, eta bertan apairu onak egiten dira.

Agathe vécut durant la première moitié du IIIème siècle après Jésus Christ. Elle appartenait à une famille noble et fut persécutée en Sicile, suite à son refus d’épouser le pro-consul Quintien. Ce dernier la fit arrêter quand il découvrit le subterfuge dont Agathe usait pour repousser ses avances : elle lui avait en effet promis qu’elle serait à lui dès qu’elle aurait fini une tapisserie, à laquelle elle travaillait le jour mais qu’elle défaisait la nuit ! Agathe mourut en prison, après avoir été soumise au supplice des charbons ardents et été amputée de ses seins. (Qui selon certaines légendes, auraient repoussés !) On raconte qu’au moment même de son trépas Catane fut secouée par un tremblement de terre, et que l’année suivante, le jour de l anniversaire de sa naissance, l’Etna se réveilla. Depuis lors, la sainte est invoquée contre les éruptions du volcan et considérée comme la protectrice du feu. Fêtée d'abord au 12 juillet (et oui dommage !), elle passa au 5 février, réputé jour anniversaire de son martyre où, après plusieurs jours de prières et de pénitences faites par les habitants de Catane menacés d'incendie, cessa une éruption de l'Etna. Fêtée dans toute l'Europe, Agathe est la patronne des nourrices. Elle est liée à Sainte Lucie. On peut toutes les deux les rapprocher des rythes païens autour du solstice d'hiver. Cette période voit le retour de la lumière avec les jours qui allongent, et le retour de l'abondance de la nature après la torpeur de l'hiver. C'est ainsi que la tradition veut que l'on amène la lumière chez les gens qui sont honorés et que l'on fasse bondance de mets et de boissons.

Bainan zer ikusirik Euskal Herria eta Miarritze herriarekin ? 1930 urtekada inguruan Bilbon sortutako tradizioa da.Gizon talde bat etxez etxe zabiltzan kantu eta bertsoak eskainirik janari edo edari zerbaitxoren truke.Frankismo pean , debeku izan zen. Jende ainitz iparralderat ihes egin zuen muga trebeskaturik. Orduan, Miarritzen atherbetu zen Olaeta familia eta hor kokatu urte askotarako . Horiek sortu zuten Oldarra dantza taldea 1943an, eta geroxago 1947an Oldarra abeslarien taldea.Naturalki beraz, Santa Ageda ospatzen hasi zuten, Bizkaian ohi zuten ber moduan. 1950 urtekada hasieran hogei bat gizon makila eskuan eta xamarra soinean, oinez zabiltzaten hiriko karriketan arratseko 19.00 orduetatik goiti biharamuneko oskorri artino.

Mais quel rapport avec le Pays Basque et Biarritz ? La tradition de fêter «Santa Ageda» remonte aux années 30 à Bilbao. Tradition qui amenait un groupe d’hommes de maison en maison, célébrant et honorant leur hôte par des chants et bertsu bien sentis en échange d’un verre ou de quoi manger. Cette tradition a été mise sous éteignoir pendant le franquisme. Bon nombre de réfugiés se sont ainsi retrouvés de l’autre côté de la frontière. A Biarritz notamment, avec la famille Olaeta, à l'origine des ballets basque Oldarra vers 1943. La chorale Oldarra sera créée en 1947. L’idée de (re)fêter Santa Ageda sur le modèle biscayen s’imposa naturellement. Cela a commencé au début des années cinquante. Cette sortie d’une vingtaine d’hommes s’effectuait à pieds, makil en main, costumé des xamar et xamarote, de 19 heures à …l’aube.

2007-Agate098

Geroztik , segitua izan da urtero ospatzen Santa Ageda Miarritzen. Arroka Taldea 1979an sortu zen.Abeslari eta adixkide batzuen haurrek hortan parte hartzen zuten.Oldarra-koek begi onez onartu zuten gazteri honek haiekin ospa dezan Santa Agade eguna. 1980 urtekadan kementsu izan ziren zailtasun zonbait topatuz: autoen zirkulazioarengatik eta herriko etxeak urbilegitik begiratzen zuelakotz gaueko manifestaldi arrabotsdun eta ......makilez armatua zen tropa hau.Urte batez galdegin izan zaie karrikan ibiltzeko baimen berezi bat eskatzea, .....eta ukatua.Halaere ospatu zuten. 1992, lehen aldikotz Santa Ageda herriko etxean sartu zen.Egia erran ,urte bat lehenago ,auzapeza aldatu zen .Orduz geroztik, urteroko geltoki garantzitsuenetarik bat dago, denek ongi etorri bero bat egiten daukute. Tradizioa irauten da, xamarra soinean , makilak eskuan, Santa Agedaren koplak erritmoan emanik eta bertsua egokiak bisitatzen ditugun etxeko jaunandereeri eskainirik.Helburua ez da aldatua: Miarritzen eukal kultura zabaltzen duten famili eta adixkideak ohoratzea, bai eta ere diru zama biltzea Integrazio batzordea elkartearentzat.

Cette célébration annuelle perdurera. L'association Arroka est née en 1979. Les enfants de certains choristes et amis en faisaient partie. Oldarra accepta que cette « jeunesse » pris part à cette fête. Les années 80 furent parfois héroïques avec quelques difficultés de … circulation dans la ville. La Mairie de l’époque et les agents municipaux veillaient parfois de très près cette déambulation nocturne bruyante et armée ...de makil. A tel point qu’il fallut une année demander une autorisation municipale pour circuler. Autorisation refusée, mais Miarritzeko Santa Ageda eu lieu tout de même… En 1992, Santa Ageda pénétrait pour la première fois à la Mairie de Biarritz. Il est vrai qu’un changement de locataire était intervenu un an plus tôt. Depuis cette année là, c’est devenu une étape incontournable avec un accueil toujours chaleureux. La tradition demeure, avec ses membres costumés comme il se doit, munis de makil pour rythmer les couplets du chant de Santa Ageda, avec les bertsu bien sentis à l’endroit visité. L’objectif reste le même. Honorer les amis et famille oeuvrant pour la culture basque à Biarritz et récolter quelques dons redistribués ensuite à l’association Integrazio Batzordea qui oeuvre pour l'insertion des enfants handicapés dans le système éducadif.

Ohora dezagun Santa Agate
Bihar bada Santa Agate
Etxe honetan zorion hu utsa
Betiko izan bezate

... (bertsu bat - Fermin Miura)

Jainkoa guziei
Guziei gabon bat
guk nahi bezala
Badaki zue Santa Agate
Manaturik heldu gira ala.

... (bertsu bat - J.L. Laka)

Agate santaren izenean
Euskara maite gatika-a-an
Ez gaitza zuera beraz gaizki hartu
Kantatzen jingirenea-a-an
kantatzen jingi-renea-a-an.

(1-2-3) Yaahou

2013 urtetik, Santa Agate txiki antolatzen du Arrokak Biarritzeko eskoletako haurarekin.
Depuis 2013, Arroka fête la Santa Agate txiki avec les enfants des écoles bilingues de Biarritz

logo-bertso

AgateTtikiAffiche

Les commentaires sont fermés.